[Réseau Education sans Frontière - RESF 51] Auteur : RESF Reims Epernay Chalons
RESF 51
Accueil du site
Auteur : RESF Reims Epernay Chalons
Envoyer un message

Articles de cet auteur
lundi 20 juin 2011
Pour la régularisation de la famille Kha.
Ils ont quitté la Tchétchénie, victimes de persécutions et ont demandé l’asile en France, mais on leur a opposé un refus fin 2010. Ils attendent le résultat d’un réexamen, mais le préfet leur refuse dorénavant toute allocation et hébergement. Qu’importe si leurs deux petites filles, nées en France (1 an et 3 ans) dorment dehors ou à l’hôtel les jours où la générosité d’organisme de bienfaisance le permet.
Nous, signataires, demandons à Monsieur le Préfet de la Marne d’annuler les arrêtés portant Obligation de Quitter le Territoire Français et de procéder à la régularisation à titre humanitaire de la famille. (...)

lire la suite de l'article
samedi 4 décembre 2010
Les droits sociaux des sans papiers
Sans papiers mais pas sans droits ! Assurance maladie, prestations ... : vous avez des droits

lire la suite de l'article
dimanche 14 novembre 2010
pétition pour la famille Ha.
La famille HA. a du quitter la Russie où ils étaient venus trouver refuge en 1996 pour fuir le harcèlement qu’ils ont eu a subir dans leur ville Tcharentsavan. La mixité religieuse de leur parenté leur a occasionné plusieurs agressions violentes en Arménie.
Ils sont arrivés à Lyon le 2 février 2009. Le recours auprès de la CNDA leur a été signifié négatif le 14 octobre. L’ OQTF leur a été adressé le 27 octobre 2010. Ils ne seront plus hébergés à compter du 15 novembre. N’ ayant plus d’attaches familiales dans leur pays d’origine l’Arménie ils ne veulent pas repartir en errance.
Les deux enfants Hovsep, 16 (...)

lire la suite de l'article
samedi 13 novembre 2010
Guide "Jeunes scolarisés et parents sans papiers : Régularisation, mode d’emploi"
Guide « Jeunes scolarisés et parents sans papiers : Régularisation, mode d’emploi » ; édition juin 2008

lire la suite de l'article
vendredi 1er octobre 2010
Rusf/Resf, urgent, pétition à signer !
A l’attention de Monsieur le Préfet de la Marne, Préfet de Région.
Monsieur le Préfet, M. Kouadio Jean-François AKA, étudiant ivoirien, est régulièrement inscrit en thèse de droit public depuis un an à l’Université de Reims Champagne-Ardenne. Il vit par ailleurs en concubinage depuis 2 ans avec une étudiante chinoise en situation régulière, brillante elle aussi, et ils attendent un bébé pour la fin de l’année 2010. Après une mise en rétention du 23 au 25 juillet dernier, il a été libéré sur intervention du cabinet de M. Besson, ministre de l’Intégration, de l’Immigration et de l’Identité nationale. Il a (...)

lire la suite de l'article
mardi 21 septembre 2010
pétition pour la famille Aslikian
Wrech est né en Géorgie en 1968 de parents arméniens. Germine son épouse est née à Bakou en Azerbaïdjan en 1968, d’un père azéri et d’une mère arménienne.
A l’âge de 6 ans Wrech quitte la Géorgie pour suivre ses parents en Arménie. La mère de Germine décède alors qu’elle n’a que 3 ans. A l’âge de 4 ans, Germine est "récupérée" par sa tante arménienne qui la ramène en Arménie, dans le même village que Wrech. Après leur mariage et suite au tremblement de terre, Wrech et Germine dont la maison a été entièrement détruite, doivent habiter dans un autre village à l’ intérieur d’ un algéco fournit par les autorités. (...)

lire la suite de l'article
lundi 20 septembre 2010
Appel des jeûneurs, dernier jour, 19 Septembre 2010.
La lettre d’information des jeûneurs 10ème jour de jeûne contre le projet de loi immigration
10eme et dernier jour de jeûne !
Nous avons commencé à décompter les heures, minutes et secondes qui nous séparaient de notre premier bouillon de légumes dès le matin.
Les trois temps forts de la journée sont la manifestation des sans-papiers en début d’après-midi, sur la même place Herriot puis le cercle de silence et la rupture du jeûne.
La manifestation des sans-papiers compte quelques centaines de personnes qui, en musique et au mégaphone, font entendre leur voix et leur espoir d’une France plus (...)

lire la suite de l'article
lundi 20 septembre 2010
Rock sans Papiers, la vidéo !
appel de soutien aux travailleurs et familles sans papiers.
Appel du 18 Septembre 2010, une vidéo à voir ici : http://www.dailymotion.com/video/xevqqj_l-appel-du-18-septembre_news
Le manifeste du concert Rock sans Papiers lu par les artistes participant au concert.

lire la suite de l'article
mercredi 9 juin 2010
Expulsion d’ une famille Rom
La famille de Roms de Serbie arrêtée mardi matin à Reims dans les locaux de l’Armée du Salut a été expulsée vers la Hongrie (en application des accords Dublin II) après avoir été conduite au centre de rétention de Lille-Lesquin.
Quatre des cinq enfants étaient scolarisés dans des écoles maternelles ou primaires de Reims.
Arrêtée à 8h , conduite par la route au centre de rétention de Lesquin où elle arrive vers 13h, expulsée ce mercredi matin...Pas de vol Lesquin-Budapest, donc probablement par la route jusqu’à un autre aéroport.
La liaison téléphonique avec le père de famille ayant été brutalement (...)

lire la suite de l'article
mardi 8 juin 2010
Urgent, une famille de Roms arrêtée à Reims !
Une famille de Roms de Serbie avec cinq enfants (4 enfants scolarisés en maternelle et primaire ainsi qu’ un bébé) a été arrêtée ce matin à Reims dans les locaux de l’ Armée du Salut.
A l’ heure qu’ il est, nous ne savons pas ou ils ont été conduits (CRA de Metz, Lille etc.)
En vertu de l’ accord "Dublin II", ils devraient être expulsés vers la Hongrie. Des informations plus précises dès que possible.
MAJ : ils sont en route vers le CRA de Lille-Lesquin

lire la suite de l'article
lundi 7 juin 2010
Prix d’ excellence pour 5 enfants de "familles sans papiers" !!
Cinq enfants de familles de demandeurs d’ asile (en attente de la décision de la CNDA ou déjà déboutés...) seront récompensés lors de la remise des prix du concours pour "la défense et l’illustration de la langue française" organisé par l’Association des Membres de l’Ordre des Palmes Académiques.
Qui plus est, ils figurent aux cinq premières places de ce concours (un premier prix, deux deuxièmes prix et deux troisièmes !).
La cérémonie se déroulera mercredi 9 juin à 16 h 00 au Cellier du Champagne PALMER 5, rue Jacquart REIMS et il serait bien venu que toutes celles et ceux qui le peuvent y assistent. (...)

lire la suite de l'article
mercredi 12 mai 2010
Soyons nombreux et joyeux pour accueillir la famille Asadov Sadoeva !
ça se fête !
Quelque chose à fêter par les temps qui courent ? Une finale de foot ? un sauvetage bancaire ? un mariage people ?
Rien de tout cela, simplement une histoire sordide qui finit bien.
Et pourtant ça commençait très mal pour la famille A..... , Monsieur, Madame et leurs trois filles (2, 7 et 10 ans, scolarisées à Croix Rouge) ainsi que la maman de Monsieur.
Le lundi 10 mai, à 6h30 du matin, cette famille (Kurde Yéside de Géorgie) hébergée par l’Armée du Salut est réveillée, avec toute la délicatesse qu’on imagine (et même celle qu’on n’ose pas imaginer) par 15 policiers de la Police de l’Air et (...)

lire la suite de l'article
mardi 11 mai 2010
Urgent : une famille Géorgienne arrêtée hier à Reims !
Les conditions d’interpellation des trois fillettes A. à Reims.
« Toute la famille a été interpellée ce 10 Mai à Reims à l’Armée du Salut "Nouvel Horizon" où elle était hébergée.
 Environ 15 policiers de la PAF sont entrés à 6 h 30 du matin dans le hall d’accueil. 
La seule éducatrice présente, qui venait d’arriver, leur demande d’attendre pour qu’elle puisse prévenir sa direction (astreintes) par téléphone.
Pendant qu’elle téléphone, plusieurs policiers contournent le guichet de l’accueil et se saisissent du listing des personnes hébergées (liste qu’ils emporteront avec eux en partant). 
Trouvant les n° des (...)

lire la suite de l'article
dimanche 9 mai 2010
Toute la famille Akoura vous remercie du fond du coeur !
Nous souhaitons remercier par ce mot, toutes les personnes qui se sont mobilisées pour nous.
Alors que nous désespérions d’obtenir une réponse à nos demandes, nous avons été complètement surpris de recevoir un courrier nous accordant la régularisation de notre situation : « vie privée-vie familiale », avec autorisation de travail. Notre soulagement a été plus qu’immense. Ce n’est pas facile de décrire cette joie, ces sentiments que nous avons, après 5 ans d’attente, de difficultés et d’incertitudes sur toute notre vie. Nous sommes vraiment heureux que la Préfecture ait enfin pris cette décision pour nous. (...)

lire la suite de l'article
dimanche 2 mai 2010
REGULARISATION POUR LA FAMILLE AKOURA ! ...C’EST FAIT ! ! !
Lakhdar et Malika AKOURA ainsi que Fatima, leur fille aînée, majeure, se voient tous les trois accorder une carte de séjour "vie privée et familiale". Ils remercient toutes celles et tous ceux qui les ont soutenu : les membres du "collectif école Jamin / collège Maryse Bastié / collège et lycée St Michel" , ainsi que tous les signataires de lettres et de pétitions en leur faveur.

lire la suite de l'article
samedi 24 avril 2010
Pétition à signer en ligne ou à imprimer : Nous voulons garder Louciné, Lilit, Hratche, à Châlons en Champagne
Texte de la pétition
La Cour Nationale du Droit d’Asile a statué sur le recours de la famille HOVSEPYAN et a décidé de rejeter l’appel.
La famille constituée des 2 parents et de 3 enfants est arrivée le 3 juillet 2008 à Châlons-en-Champagne.
En effet, victime de persécutions (violences, maison et magasin brûlés), d’harcèlement et de menaces de mort, dus à l’engagement du père au moment des élections présidentielles de mars 2008, la famille HOVESPYAN a du fuir l’Arménie.
Aujourd’hui les 3 enfants scolarisés au collège Duruy et à l’école Prieur de la Marne, maîtrisent le français et s’intègrent parfaitement, (...)

lire la suite de l'article
lundi 21 décembre 2009
Sans papiers depuis 5 ans ils trouvent refuge à Épernay
La famille a fui le Kosovo en 1998, d’abord vers l’Allemagne. Aujourd’hui à Épernay, les parents espèrent obtenir le statut de réfugiés.

lire la suite de l'article
vendredi 3 juillet 2009
Parrainage républicain à REIMS le 7 juillet à 14 h

Parrainage républicain - mardi 7 juillet, 14 h 00

Mairie de Reims (salle des mariages) pour Milada et Adlan

Ce sera une première à Reims et dans la Marne.

Une pratique très largement développée dans bien d’autres villes en France en soutien à des familles en danger.

Il est important que nous soyons présents aussi nombreux que possible.

Venez avec vos amis. Venez avec vos voisins

Avec les voisins de vos amis et les amis de vos voisins !

Et qu’à cette occasion, toutes les associations, organisations, collectifs qui se mobilisent déjà pour la même cause ou qui veulent exprimer leur soutien et leur solidarité à ces enfants et à leurs parents puissent le faire savoir par leur présence et par l’intermédiaire des journalistes qui seront présents.



lire la suite de l'article
vendredi 3 juillet 2009
Parrainage républicain à REIMS le 7 juillet à 14 h
Parrainage républicain - mardi 7 juillet, 14 h 00
Mairie de Reims (salle des mariages) pour Milada et Adlan
Ce sera une première à Reims et dans la Marne.
Une pratique très largement développée dans bien d’autres villes en France en soutien à des familles en danger.
Il est important que nous soyons présents aussi nombreux que possible.
Venez avec vos amis. Venez avec vos voisins ; Avec les voisins de vos amis et les amis de vos voisins !
En savoir plus

lire la suite de l'article
mercredi 1er juillet 2009
Nouvelle convocation à la préfecture pour Marina
Vendredi 10 juillet à 9 heures devant la préfecture de Châlons en Champagne Venez nombreux soutenir Marina et ses 4 enfants (âgés de 5 à 8 ans). Marina (d’origine tchétchène) et ses 4 enfants vivent en France depuis plus d’un an. Elle souhaite y rester, elle craint pour ses enfants et elle d’être renvoyés en Russie où ils ont été menacés... Transmettez ce message à toutes vos connaissances sensibles à ce sujet.

lire la suite de l'article
mercredi 1er juillet 2009
Nouvelle convocation à la préfecture pour Marina
Vendredi 10 juillet à 9 heures devant la préfecture de Châlons en Champagne Venez nombreux soutenir Marina et ses 4 enfants (âgés de 5 à 8 ans). Marina (d’origine tchétchène) et ses 4 enfants vivent en France depuis plus d’un an. Elle souhaite y rester, elle craint pour ses enfants et elle d’être renvoyés en Russie où ils ont été menacés... Transmettez ce message à toutes vos connaissances sensibles à ce sujet.

lire la suite de l'article
dimanche 21 juin 2009
Milada et Adlan doivent pouvoir vivre et étudier ici
Elle s’appelle Milada. Elle a 11 ans. Elle vit à Reims avec ses parents et son grand frère.
Elle est inscrite en CM1 où son maître constate tous les jours son avidité à apprendre, mais aussi à jouer, à penser petit à petit à autre chose qu’au souvenir des dernières années d’errance ou à la menace qui pèse sur sa famille.
Car elle a vécu avec sa famille l’exil du Daghestan, qu’ils ont dû fuir sous la pression des autorités russes qui persécutent son papa, tchétchène.
Ils ont fui vers l’Europe, cette Europe qui dresse de plus en plus de barrières à la circulation des hommes et des femmes, cette même Europe qui se (...)

lire la suite de l'article
lundi 15 juin 2009
Lettre au préfet pour la famille Akoura de Reims
Reims, le 12 juin 2009, M. le Préfet de la Marne,
Nous nous inquiétons grandement de la situation préoccupante de M. et Mme Akoura et de leurs quatre enfants, Fatima, Asmaa, Mokhdar et Yahya, tous actuellement scolarisés en France.
Né Français en 1960 et familier de la région champenoise, où vit une grande partie de sa famille et où il a fait de fréquents et réguliers séjours à partir de 1979, M. Lakhdar Akoura vit à Reims depuis novembre 2005, avec sa fille aînée Fatima, d’abord scolarisée au collège Colbert puis au collège Joliot-Curie et actuellement en terminale BEP au lycée Saint-Michel.
Depuis (...)

lire la suite de l'article
vendredi 12 juin 2009
Médiatiser une situation
Attention : médiatiser une situation n’est pas forcément nécessaire et ce n’est pas toujours souhaitable. En tout cas, cela ne peut pas se faire sans une décision collective, ni sans l’accord des intéressés.
Procédure :
1) Rédiger un texte percutant et émouvant (3 ou 4 000 signes maxi), décrivant la situation sur laquelle on souhaite intervenir. Se mettre dans la peau d’un lecteur qui ignore tout de la situation. Bien vérifier l’accord des personnes concernées, sans papiers et soutiens.
Dire clairement ce qu’on attend du lecteur et lui donner les moyens de le faire, en particulier les coordonnées (...)

lire la suite de l'article
vendredi 12 juin 2009
Quelques recommandations en cas d’urgence (arrestation, rétention, expulsion)
Ne pas paniquer et ne pas rester isolés
Toute une partie des réponses se trouve dans la brochure "Régularisation, mode d’emploi" , elle doit être consultée (sur ces aspects, pp. 27 à 32).
Demander aide (et éventuellement conseil) à des collectifs plus expérimentés. Ne pas hésiter à demander l’appui du réseau qui dispose quand même d’une expérience collective et de quelques moyens.
I. Vous venez d’apprendre qu’un parent sans papiers (père ou mère) ou une famille a été arrêté(e).
1) Évidence (qu’il faut rappeler) : rien ne peut se faire sans l’accord explicité, éclairé et consenti des personnes concernées, (...)

lire la suite de l'article
mardi 2 juin 2009
Juin 2009 : ils ont besoin de nous
Pas de nouvel appel sur le site Internet de RESF 51, pas de nouvelles infos, cela voudrait-il dire qu’il ne se passe plus rien, que tout est calme, et que la "course au chiffre" n’a plus cours dans notre département ?
Pas du tout ! L’activité de RESF 51 et des personnes qui participent à ce réseau se poursuit, sans connaître de répit, au rythme des appels de familles et de jeunes majeurs.
Mais la médiatisation n’est utilisée qu’en dernier recours, lorsque toutes les autres pistes n’ont pas abouti : la voie réglementaire tout d’abord, les recours juridiques, la recherche de solutions diverses, (...)

lire la suite de l'article
mercredi 15 avril 2009
Témoignage / Ils aident les sans-papiers
Témoignage / Ils aident les sans-papiers
« On essaie d’apporter un soutien moral, d’aider dans les démarches de régularisation, d’intervenir auprès des autorités… » explique un membre du collectif.
À Épernay, le collectif Citoyens sparnaciens réunit une dizaine de personnes. Il vient en aide à quelques familles immigrées, en situation plus ou moins régulière.
LE collectif Citoyens sparnaciens est le relais local du Réseau Education Sans Frontières. Ses membres appartiennent généralement à des associations caritatives locales, ils soutiennent et assistent des familles démunies en attente de régularisation (...)

lire la suite de l'article
mercredi 15 avril 2009
Initiative vitryate
L’association chemin du monde a pour but de travailler dans le bassin de Vitry-le-François à :
L’accueil des migrants
L’alphabétisation et la lutte contre illettrisme
La mixité des cultures
L’insertion sociale et professionnelle
Droits des femmes
Le site : http://chemins-du-monde.e-monsite.com/accueil.html
Le siège de l’association se situe à La maison des Associations, espace Lucien Herr, 6 rue de la Couronne des Indes, Quartier des Bords de Marne, 51300 (...)

lire la suite de l'article
lundi 13 avril 2009
Le 8 avril 2009 en Champagne ardenne
France 3 :
http://jt.france3.fr/regions/popup.php ?id=c51a_1920
http://jt.france3.fr/regions/popup.php ?id=l51a_locale
France Bleu : http://www.radiofrance.fr/chaines/france-bleu/ ?nr=547b8d9bd7736ffe1ee73cecb645cbeb&a13b87527737c52bccd138020dfe4247_info_mode=infos&info_date=2009-04-09&info_tab=95988
L’Union :
http://www.lunion.presse.fr/index.php/cms/13/article/278955/SANS_PAPIERS__Des_prisonniers_volontaires_sur_les_marches_du_Palais
http://www.lunion.presse.fr/index.php/cms/13/article/278927/SANS_PAPIERS___Les___delinquants_solidaires___devant_le_palais (...)

lire la suite de l'article
lundi 13 avril 2009
SANS-PAPIERS / Des prisonniers volontaires sur les marches du Palais
SANS-PAPIERS / Des prisonniers volontaires sur les marches du Palais
Dans le cadre d’une action nationale menée par un collectif d’associations, dont Emmaüs, une cinquantaine de personnes s’est retrouvée hier sur les marches du palais de justice de Reims.
Ils dénonçaient la loi qui permet de poursuivre des personnes qui ont accueilli des gens en situation irrégulière.
« Si la solidarité devient un délit, nous demandons à être poursuivis pour ce délit », expliquent les manifestants. « Monsieur Besson nous dit que le délit de solidarité n’existe pas, que c’est un mythe. A Reims, on a eu, il n’y pas si (...)

lire la suite de l'article
jeudi 9 avril 2009
Si la solidarité devient un délit, nous demandons à être poursuivis pour ce délit
Reims - Mercredi 8 avril 2009
Comme prévu, nous nous sommes rassemblés devant le Palais de Justice entre 10 h et 14 h, sous un ciel gris, frais et humide.
Pas moins d’une quinzaine d’associations et organisations étaient représentées pour atteindre au plus fort 70 personnes installées sur les marches, les présences se renouvelant 4 heures durant.
Tracts (environ 1.500) et pétitions ont été largement distribués et signées.
Pas de prise de parole, mais interviews par les médias (l’Union, France 3, France Bleu Champagne) de certains participants dont Gérard Racinne, responsable de la Communauté Emmaüs de (...)

lire la suite de l'article
jeudi 2 avril 2009
8 Avril : Rassemblement "délinquants solidaires"
Rassemblement "délinquants solidaires"
mercredi 8 avril 2009 devant le Palais de Justice de Reims
L’heure du rassemblement prévu pour les 73 ... villes concernées est maintenant 13 h 00 pour permettre à ceux/celles qui travaillent de rejoindre le rassemblement.
Pour Reims, nous maintenons un rassemblement à partir de 10 h 00 jusqu’à 14 h 00
précisions sur le site : http://www.delinquants-solidaires.org/
et mise à jour des infos locales ici.

lire la suite de l'article
mardi 31 mars 2009
Délinquants solidaires
Rassemblement "délinquants solidaires" mercredi 8 avril 2009 devant le Palais de Justice de Reims
L’heure du rassemblement prévu pour les 73 ...villes concernées est maintenant 13 h 00 pour permettre à ceux/celles qui travaillent de rejoindre le rassemblement.
Pour Reims, nous maintenons un rassemblement à partir de 10 h 00 jusqu’à 14 h 00
précisions sur le site : http://www.delinquants-solidaires.org/

lire la suite de l'article
mardi 31 mars 2009
3 Avril : conférence débat : Droits des citoyens et libertés publiques en débat
Droits des citoyens et libertés publiques en débat
« Nous sommes attachées à la mixité des cultures », affirme Chantal Poignant, présidente des « Chemins du monde » (à gauche). Le droit d’asile ainsi que tous les problèmes que peuvent rencontrer les personnes d’origine étrangère à Vitry seront abordés le 3 avril lors d’une conférence-débat. Une première.
« À VITRY-LE-FRANÇOIS, des personnes sans papier sont menacées d’expulsion. Ça existe ! ». C’est en partant de ce constat que Chantal Poignant, présidente de l’association « Les Chemins du monde », a décidé d’organiser pour la première fois une conférence-débat (...)

lire la suite de l'article
mardi 17 mars 2009
Relaxe pour Monsieur D dans le délit de solidarité
Monsieur D, de nationalité indienne, s’était vu notifier le 18 novembre 2008 une convocation au tribunal de Reims pour délit de solidarité (dans les textes du CESEDA, on appelle cela aide à séjour irrégulier), faits prévus et réprimés par les articles L 622-1, et L 622-3 du code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile.
Monsieur D avait de juin 2008 au 18 novembre 2008, hébergé son cousin, Monsieur L, arrivé en Italie avec un visa Shengen. Monsieur D avait naturellement accueilli ("j’étais obligé de l’héberger"), compte tenu des liens familiaux et des traditions évidentes pour lui (...)

lire la suite de l'article
lundi 16 mars 2009
Sit-in dans les locaux de la sous-préfecture de Reims.
Ils occupent la sous-préfecture / Sit-in pour empêcher l’expulsion de cinq étudiants
Hier à la suite de leur manifestation en ville (lire par ailleurs), inquiets quant aux menaces d’expulsion qui pèsent sur cinq étudiants en droit et en économie notamment, originaires de Tunisie, d’Algérie et du Sénégal une quarantaine d’étudiants, Sabrina Ghallal, conseillère générale, et des membres de Réseau sans frontières se sont rendus à la sous-préfecture de Reims pour tenter d’obtenir une audience auprès du sous-préfet Jean-Jacques Caron.
Rapidement encadrés par des policiers, ils ont fait un sit-in pacifique (...)

lire la suite de l'article
jeudi 12 février 2009
Projection Cinéma
Le film "Louées soient les immigrantes" sera projeté le 19 MARS 2009 à 19 h 30 à la Maison des associations de Reims, salle 101 (122, rue du Barbâtre, à l’angle avec la rue Eugène Wiet).
Michel et Elie Séonnet, réalisateurs de ce film, seront présents pour animer le débat.
Le film retrace le parcours de 4 femmes immigrées, arrivées un jour en Champagne­Ardenne, et désormais définitivement françaises, d’ici.
Projection organisée par Attac Reims.

lire la suite de l'article
mercredi 21 janvier 2009
Ciné Débat : louées soient les immigrantes
Le film "Louées soient les immigrantes" sera projeté le 19 MARS 2009 à 19 h 30 à la Maison des associations de Reims, salle 101 (122, rue du Barbâtre, à l’angle avec la rue Eugène Wiet).
Michel et Elie Séonnet, réalisateurs de ce film, seront présents pour animer le débat.
Le film retrace le parcours de 4 femmes immigrées, arrivées un jour en Champagne­Ardenne, et désormais définitivement françaises, d’ici.
Projection organisée par Attac Reims.

lire la suite de l'article
lundi 19 janvier 2009
Manifs contre les CRA le 7 février 2009
Manifs contre les CRA le 7 février 2009
Une journée d’action contre les centres de rétention administrative est prévue le 7 février 2009.
RESF Rouen en organise une devant le CRA de Oissel et nous a contacté (le CRA de Oissel est prévu pour accueillir des familles).
RESF Metz en organise une devant le nouveau CRA de Metz (qui accueille aussi des familles). Une manif contre l’ouverture de ce nouveau CRA qui peut accueillir 90 personnes a réuni le 17 janvier 2009 environ 200 personnes.
RESF Reims et RESF Châlons ont décidé de se rendre à Metz.
RESF Metz prépare l’organisation et nous tiendra au (...)

lire la suite de l'article
lundi 3 novembre 2008
Mobilisation et fête de RESF Châlons
Vendredi 7 novembre à 16h/16h15 :
Mobilisation devant l’école Clovis Jacquiert
pour remercier les parents et ne pas laisser retomber la mobilisation.
Puis à partir de 17h, rendez-vous à la Maison des Syndicats salle 2 rez-de-chaussée
Pour fêter les avancées de la situation de Marina.
Marina et ses enfants seront présents. Ils pourront ainsi faire la connaissance de tous ceux qui se sont mobilisés pour eux.
Chacun peut, en toute convivialité, amener ce qu’il veut (mais ce n’est pas une (...)

lire la suite de l'article
lundi 3 novembre 2008
Mobilisation et fête de RESF Châlons le 7 novembre 2008
Vendredi 7 novembre 2008
à 16h/16h15 : Mobilisation devant l’école Clovis Jacquiert
pour remercier les parents et ne pas laisser retomber la mobilisation.
Puis à partir de 17h,
rendez-vous à la Maison des Syndicats
salle 2 rez-de-chaussée
Pour fêter les avancées de la situation de Marina.
Marina et ses enfants seront présents. Ils pourront ainsi faire la connaissance de tous ceux qui se sont mobilisés pour eux.
Chacun peut, en toute convivialité, amener ce qu’il veut (mais ce n’est pas une (...)

lire la suite de l'article
samedi 25 octobre 2008
Bonne nouvelle pour Marina
Marina, tchétchène mère de 4 enfants (Châlons) vient de recevoir vendredi 24/10 matin une réponse positive à sa demande de titre de séjour "étranger malade" !!! Le statut de réfugié malade vient d’être donné à MARINA. Elle est donc sauvée pour quelques mois. Elle ne risque plus à court terme un renvoi vers la Pologne.
La préfecture exige en retour de connaitre la véritable identité de Marina, en effet pour ceux qui ne le savent pas, Marina n’est pas connue sous son vrai nom. Elle a été obligée de procéder de cette façon pour être accueillie en France.
Il nous faut à présent l’aider dans cette nouvelle (...)

lire la suite de l'article
lundi 20 octobre 2008
Famille en danger : un collectif se mobilise
Article de l’Union d’Epernay du 20 octobre 2008

lire la suite de l'article
samedi 11 octobre 2008
Marina : premier cercle silencieux
Article de l’Union du 7 octobre 2008.
Cliquer sur l’image pour l’agrandir.

lire la suite de l'article
mercredi 8 octobre 2008
Des nouvelles de Marina Iznaourova au 8/10
Le RDV de mercredi 8/10/08 à la préfecture s’est bien passé.
Marina Iznaourova a reçu une nouvelle convocation pour le 13 novembre et, est autorisée à circuler sur le territoire jusque là.

lire la suite de l'article
mardi 7 octobre 2008
Tract à diffuser pour soutenir Marina Iznaourova à Châlons
A télécharger, à imprimer, à diffuser : tract pour soutenir Marina

lire la suite de l'article
lundi 29 septembre 2008
Les élus s’engagent pour la famille de Marina Iznaourova
Châlons en Champagne, le 23 Septembre 2008 A l’attention de Mr Alain CARTON, Secrétaire général de la préfecture de la Marne, Sous-préfet de l’arrondissement de Châlons-en-Champagne Objet : Cas de Mme Marina IZNAOUROVA Monsieur Carton,
Nous vous contactons ce jour en toute urgence pour attirer votre attention sur le cas de Mme MARINA IZNAOUROVA.
En effet, Marina IZNAOUROVA est tchétchène. Elle a 41 ans et 4 enfants, âgés de 3 à 8 ans, scolarisés au groupe scolaire Clovis Jacquiert à Châlons en Champagne.
En hiver 2007, son mari et elle décident de fuir l’insupportable, (...)

lire la suite de l'article
mercredi 24 septembre 2008
Guide du comité médical pour les exilés 2008
Réalisée par le Comede avec le concours du Ministère de la santé (Direction générale de la santé) et de l’Inpes (Institut national de prévention et d’éducation pour la santé), l’édition 2008 du Guide de prise en charge médico-psycho-sociale des migrants/étrangers en situation précaire (568 pages) succède au Guide 2005 (Prix Prescrire, 40 000 exemplaires diffusés).

lire la suite de l'article
mercredi 24 septembre 2008
Nouvelles de Marina Iznaourova
Petit point sur la mobilisation de ce matin.
Nous etions donc une bonne trentaine présent ce matin pour accompagner Marina lors de sa convocation à la préfecture.
La presse était également représentée par France 3 et L’Union.
Marina s’est vu remettre une nouvelle convocation pour le mercredi 8 octobre, il convient de préciser que cette convocation ne comporte par d’heure, et qu’elle lui a été remise par une secrétaire, sans qu’il n’y ait d’interprete pour signifier à Marina le contenu de cette nouvelle convocation.
Afin de continuer la mobilisation, une nouvelle réunion est prévue :
JEUDI 25 SEPTEMBRE (...)

lire la suite de l'article
mardi 23 septembre 2008
M. Islam a sa carte de séjour
Régularisé le 1er avril 2008, M. Islam a enfin pu obtenir le 23 septembre 2008 sa carte de séjour.

lire la suite de l'article
lundi 22 septembre 2008
Pétition pour Marina Iznaourova et ses quatre enfants
Marina IZNAOUROVA est tchétchène. Elle a 41 ans et 4 enfants, âgés de 3 à 8 ans, scolarisés au groupe scolaire Clovis Jacquiert à Châlons en Champagne.
La préfecture la convoque mercredi 24 septembre 2008 à 9h00 pour, peut-être renvoyer toute la famille en Pologne, dont tout le monde sait pertinemment qu’elle renvoie les deux tiers des Tchétchènes en Russie via l’Ukraine.
Son histoire est rappelée ici.
Il est possible de ne pas renvoyer Marina et ses enfants en Pologne !! C’est ce qui a été décidé il y a un an pour une autre famille tchétchène vivant à Reims, et cela en s’appuyant sur la lettre de Mr. (...)

lire la suite de l'article
mardi 16 septembre 2008
La famille Tatli respire
Nous sommes tous soulagés de pouvoir, enfin, vous confirmer ce 16 septembre 2008 que la famille Tatli a bien reçu une prolongation d’un an des titres de séjour, renouvelables chaque année.
M. Tatli a trouvé un emploi à Lure, en Haute-Saône, les enfants sont bien scolarisés, dont Gözde en seconde (après une mention à son brevet des collèges !). L’importante opération de Mme Tatli s’est également déroulée sans problème.
Après plusieurs mois de galère, de mépris et d’une inacceptable précarité, il est difficile d’écrire que ’cette histoire se termine bien’. Disons que la nébuleuse de problèmes relatifs à leur (...)

lire la suite de l'article
lundi 8 septembre 2008
Entre une annonce et sa concrétisation, 7 mois s’écoulent
Il aura fallu attendre 7 mois, depuis... le 8 février 2007, jour de l’annonce du résultat obtenu par la mobilisation des enseignants et parents d’élèves du collège Université, pour que Mme Yernaux reçoive par courrier officiel la confirmation écrite de sa régularisation.
" J’ai l’honneur de vous informer que j’ai décidé d’accueillir favorablement la demande d’admission exceptionnelle au séjour en faveur de vos enfants Anton et Iulia, de nationalité moldave (...)."
Ce courrier de la préfecture de la Marne est daté du 4 septembre 2008. Effets concrets : le droit pour les enfants à un titre de séjour "vie (...)

lire la suite de l'article
mardi 26 août 2008
Des nouvelles de M. Macalou
Il y a un an, le 28 aout 2007, M. Macalou était arrêté à la sortie du tribunal de Reims.
Aujourd’hui, 26 août 2008, M. Macalou a eu son récépissé avec autorisation de travail. La Préfecture venait de recevoir un avis de l’OFPPRA signifiant qu’ils étaient bien mariés. A terme (dans quelques mois..) il aura une carte de 10 ans car il y a encore d’autres étapes bureaucratiques (passeport à renouveler, autres docs de l’OFPRA, visite médicale, paiement du visa..)
C’est l’épilogue de ce qui peut apparaître comme un acharnement.
M. Macalou va pouvoir retravailler, sa famille peut être rassurée. (...)

lire la suite de l'article
dimanche 20 juillet 2008
Situation de Monsieur OMAROV
Monsieur OMAROV Amar, d’origine Tchétchène, est arrivé en France avec sa famille en novembre 2002.
La police est passé le 15 juillet 2008 à l’Armée du Salut et chez la personne chez qui Monsieur OMAROV vit pour l’arrêter !
Son épouse (avec laquelle il ne vit plus) et une de ses filles ont été régularisées (souvenez-vous, leur histoire est ici).
Lui, à l’époque, avait un titre de séjour étranger malade.
Le 6 juin 2006, la préfecture a accordé à Monsieur OMAROV un titre de séjour « Vie privée et familiale » en tant qu’étranger malade, puis une autorisation de travail.
Depuis le 19 septembre 2007, Monsieur OMAROV (...)

lire la suite de l'article
vendredi 27 juin 2008
Un dossier du quotidien régional l’Union
Etrangers, silence , on expulse ...
Les chiffres : dans la région entre 40 et 110 expulsions selon le département
L’interview : "La politique du faut du prince"
Virignie Coez : Je reçois beaucoup de sans-papiers
L’association : "C’est le droit d’asile qu’on assassine"
Moussa, arrêté, expulsable, régularisé

lire la suite de l'article
vendredi 27 juin 2008
Moussa, arrêté expulsable, régularisé
Moussa, arrêté expulsable, régularisé
Depuis 20 ans et son arrivée à Paris avec un simple visa touristique, Moussa Macalou, un Malien de 42 ans, domicilié à Reims depuis 2003, a tout vécu du sort des sans-papiers. Le chômage, le logement précaire, les interpellations, les gardes à vue… Jusqu’à cet arrêté de reconduite à la frontière pris par la préfecture de Paris en mars 2003.
Moussa en était alors à sa deuxième demande de régularisation. En vain… Il ne voulait pas retourner au Mali où ses deux petites filles risquaient l’excision. Son épouse Mariam, arrivée en 1999, avait obtenu l’asile politique. « J’avais (...)

lire la suite de l'article
vendredi 27 juin 2008
L’interview / « La politique du fait du prince »
Article de l’Union du 27 juin 2008.

lire la suite de l'article
vendredi 27 juin 2008
Étrangers : silence, on expulse…
Article de l’Union du 27 juin 2008.

lire la suite de l'article
vendredi 30 mai 2008
Soutien et régularisation pour la famille de M. TATLI Turabi de Saint-Dizier (52)
Pétition pour une famille de Haute-Marne
http://www.educationsansfrontieres.org/spip.php ?article13800
Mise à jour septembre 2008 : bonne nouvelle

lire la suite de l'article
vendredi 16 mai 2008
Conférence débat avec Miguel Benasayag
« Changer le regard, créer le lien »
Conférence - débat avec Miguel Benasayag
dans le cadre du "Rémois et toi et moi"
organisé par le CIAM et la LICRA
Mercredi 21 Mai 2008
18 h 00
Hotel de Ville
Salon Grand Mars 1er étage

lire la suite de l'article
vendredi 16 mai 2008
Conférence débat avec Miguel Benasayag
« Changer le regard, créer le lien »
Conférence - débat avec Miguel Benasayag
dans le cadre du "Rémois et toi et moi"
organisé par le CIAM et la LICRA
Mercredi 21 Mai 2008
18 h 00
Hotel de Ville
Salon Grand Mars 1er étage

lire la suite de l'article
jeudi 15 mai 2008
Bonne nouvelle pour Mohamed Djellal !!!
Bonne nouvelle pour Mohamed Djellal !!!
Le 14 janvier 2008, le Prefet de la Marne a refusé l’admission au séjour à Mohamed Djellal, pourtant marié à Reims en 2001, avec Fatima Rezouk épouse Djellal, (elle-même titulaire d’un certificat de résidence de 10 ans), et père d’un enfant de 3 ans scolarisé à Reims.
Le Tribunal Administratif de Chalons en Champagne , suite à l’audience qui s’est tenue le 24 avril 2008 a rendu son jugement le 6 mai 2008 : il annule cette décision de refus de séjour du Préfet en date du 14 janvier 2008. Cependant, la Prefecture dispose d’un mois pour faire appel de cette (...)

lire la suite de l'article
lundi 5 mai 2008
RESF Miroir a démarré à Reims
Benassayag : RESF marque une nouvelle forme d’engagement
Par Chloé Leprince ; Rue89 ; 04/05/2008 ; 15H18
A l’origine de la théorie de l’effet miroir, il y a un coup de fil. Ce lui d’Anne, une amie du philosophe et psychanalyste Miguel Benassayag. Elle l’appelle, un dimanche après-midi : enseignante dans un collège à Reims, elle voudrait qu’il reçoive dans sa consultation de pédopsychiatrie trois enfants congolais. Leur mère, enceinte, vit en France sans titre de séjour. Ils ont vécu une interpellation musclée à domicile et sortent tout juste de centre de rétention. Ils étaient scolarisés. Le plus (...)

lire la suite de l'article
mardi 29 avril 2008
Cercle de silence à Reims le samedi 14 juin 2008
Cercle de silence à Reims le samedi 14 juin 2008
à 15 h 00
Le cercle de silence du 14 juin prendra la forme d’un rassemblement silencieux contre la directive de la honte.
Place d’Erlon, fontaine Solidarité
En savoir plus, cliquer ici

lire la suite de l'article
mardi 29 avril 2008
Cercle de silence à Reims le 17 mai 2008
Parce que nous avons décidé d’exprimer publiquement notre refus d’assister chaque jour, en France, à des arrestations, des mises en centres de rétention, des expulsions de personnes au prétexte que leurs papiers ne sont pas en règle ou qu’on les leur a retirés au gré de lois et de circulaires insensées ;
Parce que nous refusons que soient appliquées en notre nom des décisions politiques qui broient familles, couples, individus qui pourtant contribuent, comme les citoyens français, à faire fonctionner le pays et à lui apporter souvent depuis des années leur énergie, leur courage, leur créativité ;
Parce (...)

lire la suite de l'article
samedi 26 avril 2008
Me Simon Miravete dénonce « une situation indigne »
Me Simon Miravete dénonce « une situation indigne »
Me Simon Miravete s’insurge contre cette situation ubuesque : Aboubakar « a le droit de résider en France, mais sans aucun statut juridique ». Aujourd’hui, l’étudiant « est obligé de vivre avec le secours de toutes les associations qui lui viennent en aide. »
L’avocat rémois va engager prochainement une nouvelle procédure devant le tribunal administratif.
« Je pense qu’interdire à cet homme de travailler est une atteinte à sa vie privée. On le maintient injustement dans une situation indigne. C’est contraire à l’article 8 de la Convention européenne des (...)

lire la suite de l'article
samedi 26 avril 2008
Aboubakar l’étudiant étranger survit à Reims
Aboubakar l’étudiant étranger survit à Reims
« C’est une mort lente pour moi. Soit je vais devenir fou, soit je me suiciderai. Ce n’est pas possible de continuer comme ça. » À 37 ans, Aboubakar Assef est au bout du rouleau.
De nationalité tchadienne, l’homme a quitté ce pays pour la Libye, avec son oncle, un des membres fondateurs du conseil démocratique révolutionnaire (CDR) en 1983. À Tripoli, Aboubakar - qui est arabophone - a passé une maîtrise de sciences politique puis une autre de littérature arabe. Il a voulu s’investir ensuite dans la politique « pour alléger la souffrance de mon pays, due à la (...)

lire la suite de l'article
samedi 19 avril 2008
Mobilisation devant le Tribunal Administratif

Deux dates : mardi 22 avril et jeudi 24 avril.

Un lieu : le tribunal Administratif de Châlons

Un enjeu pour deux familles : poursuivre leur vie en France et continuer à y scolariser leurs enfants.



lire la suite de l'article
vendredi 11 avril 2008
La maire manifeste contre les expulsions
Article de l’Union de Reims du 6 avril 2008.

lire la suite de l'article
mercredi 2 avril 2008
VIGILANCE
Dernière info en date (2 Avril 19 heures) :
La position officielle de la préfecture est que tout est normal : la police a fait son travail en arrêtant un sans-papiers, en prévenant la préfecture... et la préfecture a demandé immédiatement qu’il soit libéré dans l’attente de la décision du TA.
Merci à celles et ceux qui par leur réaction rapide (voir ci dessous) ont peut-être permis cette sortie. La vigilance s’impose cependant.
Un algérien, M. Wahid Abouchi, dont nous avons le dossier, avait une OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français), adressé un recours au TA (Tribunal Administratif). Il (...)

lire la suite de l'article
jeudi 27 mars 2008
Repas solidaire aux Epinettes
Samedi 5 Avril, à 11 h, à la maison de quartier des Epinettes :
repas solidaire autour d’un casse-croûte, avant de rejoindre ensemble la manifestation.
Ci dessous : tract à télécharger

lire la suite de l'article
jeudi 27 mars 2008
MANIFESTATION A REIMS LE 5 Avril 2008
Le 5 avril, manifestation nationale à Paris, Marseille, Lyon...
et aussi à Reims :
à 15 h 00 au Palais de Justice,
avec également :
un rassemblement sur le quartier des Epinettes le matin,
un "cercle de silence" place d’Erlon entre 15 h 30 et 17 h 00
Ci dessous : le tract à diffuser :
Ci dessous : l’affichette
Prochainement :
le tract qui sera distribué pendant la manifestation et autour du "cercle du silence"

lire la suite de l'article
lundi 17 mars 2008
Pétition Diallo
Pétition en soutien à M. Diallo de REIMS. Pétition à signer électroniquement en ligne sur le site ou téléchargeable pour signature manuscrite (penser à nous renvoyer les feuilles, mêmes incomplètes).

lire la suite de l'article
vendredi 7 mars 2008
Le Monde : Libreville riposte à l’expulsion de deux Gabonais par Paris
"Réciprocité".
Jugeant "abusive" l’expulsion récente par la France de deux de ses ressortissants, le gouvernement gabonais a décidé d’appliquer la même règle en matière de politique migratoire à l’égard des Français en situation irrégulière sur son territoire, aussi bien ceux qui arrivent que ceux qui y résident déjà. Mardi 4 mars, un cadre français du secteur pétrolier venant travailler au Gabon a été refoulé à son arrivée à l’aéroport Léon Mba de Libreville. Il a été empêché de pénétrer sur le territoire gabonais et a dû repartir.
La veille, Libreville avait fait part de sa "stupeur et (de son) indignation", (...)

lire la suite de l'article
vendredi 7 mars 2008
Nouvel Obs : Le Gabon proteste contre deux reconduites aux frontières françaises
"A ces violations, s’ajoutent les plaintes récurrentes des Gabonais" annonce le communiqué du ministère des Affaires Etrangères. Le Gabon menace la France de "réciprocité".
Le Gabon a protesté lundi 3 mars contre la récente reconduite aux frontières françaises de deux de ses ressortissants et menace "d’appliquer la réciprocité" aux ressortissants français au Gabon, dans une déclaration du ministère des Affaires étrangères.
Le Gabon fait part de sa "stupeur et indignation", estime que la France a "violé" de manière "flagrante" les accords entre les deux pays avec des "reconduites abusives" et "entend (...)

lire la suite de l'article
jeudi 6 mars 2008
Gabon : Mbira, l’expulsé de France
BDP Gabon Nouveau - West Orange,NJ,USA
Après l’affaire Raïssa Mengué, étudiante gabonaise à Toulouse expulsée de force le 19 février dernier, qui avait suscité des vives réactions de la communauté gabonaise tant en France qu’au Gabon,, un autre Gabonais, monsieur Mbira vient d’être expulsé de la France. Il s’agit d’un étudiant gabonais et père de famille résidant en France depuis dix ans et dont le rapatriement forcé constituerait une nouvelle violation des accords franco- gabonais en matière d’immigration.
L’association des gabonais de France, la maison du Gabon, fait état dans ce communiqué daté 3 mars des (...)

lire la suite de l'article
jeudi 6 mars 2008
Libé : Le Gabon se fâche contre Paris
l y a de la friture sur la ligne de la Françafrique. Mercredi, Libreville a annoncé réfléchir « à la suite à donner aux relations franco-gabonaises » et a transmis à l’ambassadeur de France une « note de protestation ». La raison de cette colère contre l’ancienne puissance coloniale ? La diffusion lundi d’un reportage de France 2 sur l’important patrimoine immobilier de plusieurs présidents africains en France, le Gabonais Omar Bongo en tête.
Trente-trois appartements ou maisons, dont un hôtel particulier de 18 millions d’euros à Paris, pour une valeur totale de 150 millions d’euros, voitures de luxe, etc. : la (...)

lire la suite de l'article
jeudi 6 mars 2008
Audio France Bleue Champagne : Vive tension entre le Gabon et la France

A écouter : audio en ligne et téléchargeable.

La politique du chiffre en matière d’immigration, souhaitée par Nicolas Sarkozy, affecte les autorités gabonnaises depuis le renvoi de deux de leurs ressortissants en fin de semaine dernière. L’un d’eux était rémois. En deux jours, sa vie a basculé. Le Gabon a décidé d’en faire une affaire d’Etat. Du coup, les autorités gabonnaises ont reconduit hier à la frontière deux ressortissants français installés au Gabon.



lire la suite de l'article
jeudi 6 mars 2008
Le Gabon hausse le ton face à la France
Le Gabon reproche à Paris de ne pas avoir ratifié l’accord sur les flux migratoires qu’Hortefeux avait signé en juillet dernier à Libreville. Campagne de presse, déclarations musclées : après la reconduite aux frontières françaises de deux de ses ressortissants, le Gabon a adopté un ton ferme à l’égard de l’ancienne puissance coloniale : « Il y a beaucoup de Français en situation irrégulière au Gabon. Ils pourront être reconduits à la frontière si, au cours d’un contrôle de police, ils ne justifient pas de carte de séjour », a affirmé le ministre de l’Intérieur André Mba Obame.
Le Gabon, a-t-il souligné, (...)

lire la suite de l'article
jeudi 6 mars 2008
Reims / Expulsion Tensions internationales autour du cas d’un jeune Gabonais
Leguy Constant M’Bira Ongono a été expulsé vendredi vers le Gabon. Le cas de cet étudiant rémois provoque la mobilisation de la communauté gabonaise de la Marne, et crée de vives tensions entre le Gabon et la France.
Sa petite fille de quatre ans le croit en vacances au Gabon chez ses grands-parents. C’est du moins ce que lui a raconté sa maman. Mais si Leguy Constant M’Bira Ongono est retourné au pays, c’est pour un tout autre motif : cet étudiant rémois de 33 ans arrivé en France en 1998 a en effet été expulsé par les autorités françaises vendredi dernier après avoir été interpellé lundi matin au (...)

lire la suite de l'article
jeudi 6 mars 2008
Gabon : Libreville prête à expulser aussi les Français
Suite aux expulsions jugées abusives de plusieurs étudiants gabonais de France, dont mademoiselle Mengué le 16 février dernier et monsieur Mbira le 28 février dernier, considérées comme des violations flagrantes et répétées des accords franco gabonais en matière d’immigration, le Gabon envisage l’application de la réciprocité en matière de politique d’immigration avec la suppression de certains privilèges pour les Français au Gabon à compter du 3 mars 2008.
Le gouvernement aurait annoncé l’application à partir de ce lundi 3 mars, de la règle de la réciprocité en matière de politique d’immigration avec la (...)

lire la suite de l'article
jeudi 6 mars 2008
Immigration : la colère du Gouvernement gabonais
Libreville, 3 mars (GABONEWS) – « Le Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de la Francophonie et de l’Intégration Régionale a enregistré, avec stupeur et indignation, des reconduites abusives à la frontière ces derniers jours, de deux (2) de nos compatriotes vivant en France.
Il s’agit de :
Mademoiselle Raïssa MENGUE ONDO, le 19 février 2008 ;
Monsieur Léguy MBIRA, le 29 février 2008.
Ces reconduites à la frontière, qui ont révolté de nombreux gabonais, convaincus du caractère exceptionnel et des relations séculaires entre le Gabon et la France , sont vécues malheureusement après d’autres (...)

lire la suite de l'article
jeudi 6 mars 2008
Communiqué de presse de l’Association des Gabonais de France
COMMUNIQUE DE PRESSE
La Maison du Gabon condamne la reconduite illégale et inhumaine d’un ressortissant Gabonais de Reims Apporte son soutien à la communauté Gabonaise de la MARNE et à Monsieur MBIRA et sa famille.
Les faits
Monsieur Mbira L est arrivé en France en septembre 1998, en qualité d’étudiant. Après un brillant parcours académique à l’université de Reims, il obtient dans un premier temps une maîtrise en Ressources Humaines puis une autre en Administration Economique et Sociale.
Souhaitant intégrer une grande école de commerce à 5000 euros l’année pour passer un MBA en Ressources Humaines, il (...)

lire la suite de l'article
jeudi 6 mars 2008
M’Bira : un rémois expulsé - Infos et liens
Jeudi 28/02, un de nos avocats est appelé par la police pour savoir s’il veut assister un gabonais devant le JLD, ce qu’il accepte. A 18 h, il nous appelle et nous demande de mobiliser la presse sur ce cas, le juge des libertés et de la détention ayant refusé la remise en liberté. Le lendemain matin, c’est-à-dire hier vendredi, la presse s’empare de l’affaire (France Bleu, France Info, France 3), mais hélas, il est déjà trop tard, le gabonais est déjà dans l’avion.
Mr MBIRA est séparé de sa compagne, mais a la garde de l’enfant. Il a reçu une OQTF et a contacté un conseil à Paris. Hélas, celui-ci transmet (...)

lire la suite de l'article
lundi 3 mars 2008
Savez-vous ce que l’Etat fait en votre nom à EPERNAY
Une petite fille de 4 ans enfermée derrière les barreaux au commissariat de police plusieurs heures avec sa mère, puis emmenée en Centre de Rétention. Nous les avons soutenues pour qu’elles obtiennent le droit d’asile et éviter ainsi son excision. La petite F. reste traumatisée par les conditions de son « arrestation ».
Un jeune d’origine africaine de 19 ans, père d’un bébé d’un mois en situation régulière, emmené au local de rétention au commissariat de police, une cellule d’environ 3M2 avec uniquement une planche en bois. Il y passe 3 nuits avant d’être emmené en centre de rétention. Expulsion évitée de (...)

lire la suite de l'article
lundi 3 mars 2008
« Qu’est-ce qu’on peut faire » ?
Yaël, 25 ans, apprenti et Alice, 20 ans, étudiante, sont Sparnaciens. « On est venu voir ce qui se passe. Je suis encore plus effrayée par rapport à la connaissance que j’avais du sujet » commente Alice. « La liberté ne va pas bien », acquiesce Yaël, qui se dit « très choqué » d’apprendre qu’une personne en situation irrégulière au Sri Lanka, expulsée le 30 août, a été assassinée le 28 février dernier. « Il a fui un pays invivable et a été renvoyé à la mort. La France n’est plus une terre d’asile ni le pays des droits de l’homme ». Il regrette aussi de n’être « pas plus renseigné. Qu’est-ce que je peux faire pour (...)

lire la suite de l'article
lundi 3 mars 2008
Situation des demandeurs d’asile : ils brisent le silence
Les associations de défense des sans papiers mobilisées hier à Epernay n’ont pas lésiné sur les moyens pour sensibiliser les passants.
Hier après-midi à Epernay, une quinzaine de personnes habillées de noir, le visage caché par un masque blanc se sont figées place Hugues-Plomb, en un cercle silencieux, auprès de panneaux retraçant des situations de répression de sans papiers.
« C’est le moyen de faire passer des messages auprès de la population, sur les sans papiers et sur les problèmes d’expulsion. On est aussi inquiets qu’il y ait de plus en plus d’enfants dans les centres de rétention » commente (...)

lire la suite de l'article
lundi 3 mars 2008
Reportage France 3 sur le cercle de silence d’Epernay
A voir sur le site de France 3 Champagne Ardenne :
France 3 du 1er Mars
http://jt.france3.fr/regions/popup.php ?id=c51a_1920&video_number=0

lire la suite de l'article
dimanche 24 février 2008
Cercle de silence : EPERNAY 1er Mars

Régulièrement, RESF relance un appel aux citoyens. Après la manifestation de REIMS le 15 Décembre, après le Cercle de silence de CHARLEVILLE du 26 janvier, et avant CHALONS et d’autres villes de la Région, c’est au tour d’EPERNAY le 1er mars prochain.

RESF organise un cercle de silence à EPERNAY samedi 1° Mars 2008. Rendez-vous à 15 heures, Place Hugues Plomb (appelée aussi Place de la Poste).



lire la suite de l'article
dimanche 24 février 2008
Informations de rue, cercles de silence
Cercle de silence, information de rue : de nouvelles formes d’interventions pour informer la population des situations de familles sans papiers d’enfants scolarisés. Explications.

lire la suite de l'article
vendredi 22 février 2008
Cercle de silence à Epernay
RESF organise un cercle de silence à EPERNAY samedi 1° Mars, à 15h
Cercle de Silence à EPERNAY
Samedi 1° Mars à partir de 15h,
Place Hugues Plomb (appelée aussi Place de la Poste).

lire la suite de l'article
jeudi 14 février 2008
Continuons à les aider : trois pétitions en cours de signature

Aider un enfant de parents sans papiers, aider un famille menacée de reconduite à la frontière peut prendre des formes variables :

- si vous souhaitez être au plus près de la famille, l’aider dans ses démarches administratives (avec l’aide d’avocats spécialisés), organiser le soutien et la solidarité autour d’elle, vous pouvez nous contacter au 06 64.41.57.67 ou au 06.76.36.52.11
- signer une pétition est aussi une marque d’engagement et de soutien. Actuellement, trois pétitions sont actives sur le site Internet RESF Marne.



lire la suite de l'article
lundi 11 février 2008
Pétition pour la famille Djellal
Pétition en soutien à la famille Djellal de REIMS. Pétition à signer électroniquement en ligne sur le site ou téléchargeable pour signature manuscrite (penser à nous renvoyer les feuilles, mêmes incomplètes).

lire la suite de l'article
lundi 4 février 2008
Interpeller le prefet pour la famille Islam
Modèle de courrier électronique à envoyer à la préfecture pour soutenir la famille Islam.

lire la suite de l'article
dimanche 3 février 2008
Réunion pour la famille Islam
Information pour la réunion du 7 février aux Epinettes à Reims en soutien à la famille Islam

lire la suite de l'article
dimanche 3 février 2008
Mamadou, expulsable : « Je ne veux pas quitter mon fils »
Article de l’Union de Reims du 1er février 2008

lire la suite de l'article
dimanche 3 février 2008
Reportage France 3
Reportage France 3 sur la famille Islam de REIMS. A regarder en ligne sur le site de France 3 Champagne Ardenne

lire la suite de l'article
dimanche 3 février 2008
Pétition pour la famille Islam
Pétition en soutien à la famille Islam de REIMS. Pétition à signer électroniquement en ligne sur le site ou téléchargeable pour signature manuscrite (penser à nous renvoyer les feuilles, mêmes incomplètes).

lire la suite de l'article
mercredi 16 janvier 2008
A propos des centres de rétention
Les centres de rétention : des prisons pour étrangers ?

lire la suite de l'article
vendredi 11 janvier 2008
Création d’un RUSF à Reims

RUSF, Réseau Université Sans Frontière, commence à se constituer à Reims, grâce à l’impulsion de RESF Reims et au travail préalable déjà mené par des étudiants (UNEF) et certains enseignants.

L’idée générale est de créer un réseau d’enseignants, d’étudiants, de personnels administratifs à l’Université de Reims Champagne Ardenne (URCA) pour venir en aide aux étudiants étrangers menacés d’expulsion du territoire français, auxquels on peut ajouter aussi les étrangers embauchés par l’URCA sur des contrats précaires.



lire la suite de l'article
mardi 8 janvier 2008
Contribution citoyenne
Nous publions avec l’accord de son auteur ce courrier reçu à l’issue du rassemblement du 15 décembre.

lire la suite de l'article
mardi 8 janvier 2008
Solidarité avec la famille Macalou
RESF Reims a déja recueilli un peu d’argent auprès d’organisations qui soutiennent son action pour aider la famille de M. Macalou. Aujourd’hui nous relançons cet appel à la solidarité financière plus largement en direction de tout ceux qui veulent bien faire un geste.

lire la suite de l'article
lundi 7 janvier 2008
A propos du fichier Eloi
Présentation du fichier ELOI et quelques sources d’infos complémentaires

lire la suite de l'article
dimanche 6 janvier 2008
Video du rassemblement du 15 décembre 2007
Reportage vidéo de France 3 Champagne Ardenne sur le rassemblement du 15 décembre 2007 à Reims

lire la suite de l'article
samedi 5 janvier 2008
Le CADA et les CLIN expliqués dans l’Union d’Epernay
Trois petits articles dans l’Union d’Epernay du 18 décembre 2007 notamment sur le CADA d’Epernay et les CLIN .

lire la suite de l'article
lundi 17 décembre 2007
Manif joyeuse pour sujet sérieux
Article de l’Union du 16 décembre 2007

lire la suite de l'article
dimanche 16 décembre 2007
Chantez avec nous !
Texte des chansons et slogans du rassemblement du 15 décembre 2007 à Reims.

lire la suite de l'article
vendredi 30 novembre 2007
Matériel pour le rassemblement du 15 décembre
Tracts et affiche pour l’appel au rassemblement à Reims le 15 décembre 2007

lire la suite de l'article
mercredi 28 novembre 2007
Grand rassemblement solidaire à Reims le Samedi 15 Décembre 2007
Grand rassemblement solidaire
Samedi 15 décembre 2007 à 15h devant le Palais de Justice de Reims
Lire l’appel au rassemblement

lire la suite de l'article
mercredi 28 novembre 2007
Grand rassemblement solidaire à Reims le Samedi 15 Décembre 2007

Grand rassemblement solidaire

Samedi 15 décembre 2007 à 15h devant le Palais de Justice de Reims



lire la suite de l'article
vendredi 19 octobre 2007
Quitteront, quitteront pas ?
Article de l’hebdo du vendredi du 19/10/2007.

lire la suite de l'article
mardi 2 octobre 2007
Menacée de mort par son mari, elle risque l’expulsion
On a reçu une demande provenant des Ardennes concernant Sviatlana Tchibissova, dont l’histoire est racontée ci-dessous. Elle passe à la cour d’ appel de Reims le 4 octobre et l’audience aura lieu vers 13h 30 . Le motif est menaces de mort réitérées de la part du mari envers son épouse.
On a reçu une demande provenant des Ardennes concernant Sviatlana Tchibissova, dont l’histoire est racontée ci-dessous. Elle passe à la cour d’ appel de Reims le 4 octobre et l’audience aura lieu vers 13h 30 . Le motif est menaces de mort réitérées de la part du mari envers son épouse.
Bien que la Préfecture des (...)

lire la suite de l'article
mercredi 26 septembre 2007
En ce moment sur le site
Une pétition pour une famille de Reims (Châtillons) : ici
L’annonce d’une mobilisation pour deux familles des Châtillons à Reims : ici
Une pétition pour une famille d’Epernay : ici

lire la suite de l'article
lundi 24 septembre 2007
Expulsion : la famille Toplana en sursis
Article de l’Union d’Epernay du 17 septembre 2007

lire la suite de l'article
mercredi 12 septembre 2007
Trois enfants menacés d’expulsion avec leurs parents
Article de l’Union d’Epernay du 10 septembre 2007

lire la suite de l'article
mardi 4 septembre 2007
Les petits Macalou feront leur rentrée en France
Article de l’Union de Reims du 4 septembre 2007

lire la suite de l'article
vendredi 31 août 2007
Nouvelles des 31/8 & 1er/9
Le tribunal administratif de Châlons en Champagne a annulé vendredi 31 août 2007 l’arrêté préfectoral de reconduite à la frontière (APRF) pris à l’encontre de M. Macalou.

lire la suite de l'article
mercredi 29 août 2007
Des nouvelles de M. Macalou
Infos mises à jour régulièrement (dernière mise à jour jeudi à 17 h)

lire la suite de l'article
mercredi 29 août 2007
Soulagement puis stupeur pour la famille Macalou
Article de l’Union de Reims du 29 août 2007

lire la suite de l'article
mardi 28 août 2007
RESF écrit au préfet
Considérant que cette arrestation est scandaleuse et va à l’encontre d’une décision de justice, nous vous demandons de bien vouloir réexaminer le dossier de Mr MACALOU et ne pas prononcer à son encontre une reconduite à la frontière.

lire la suite de l'article
mardi 28 août 2007
M. Macalou arrêté à sa sortie du tribunal : camouflet pour la justice. La police désavoue la justice.
M. Macalou arrêté à sa sortie du tribunal. Camouflet pour la justice ? La police désavoue la justice.

lire la suite de l'article
mardi 21 août 2007
La situation empire pour les expulsables Macalou
Article de l’Union de Reims du 21 août 2007

lire la suite de l'article
mardi 21 août 2007
Les Macalou vivent dans l’angoisse de l’expulsion
Article paru dans l’Union de Reims du 6 octobre 2006

lire la suite de l'article
mardi 21 août 2007
Communiqué RESF Reims concernant M. Macalou
Communiqué suite à l’arrestation de M. Macalou, convoqué au tribunal.

lire la suite de l'article
jeudi 26 juillet 2007
Venez samedi, il fera beau
Préparation de la rencontre de solidarité et de soutien aux familles du quartier des Châtillons

lire la suite de l'article
lundi 23 juillet 2007
Deux rendez-vous :les 25 et 28 juillet
Mercredi et samedi : la participation du plus grand nombre permettra de montrer que la solidarité et le soutien ne s’arrêtent pas pendant les vacances : VENEZ NOMBREUX !

lire la suite de l'article
lundi 23 juillet 2007
Rencontre sportive et barbecue
Samedi 28 juillet 2007
à 16 h 30 : match de foot amical rassemblant des jeunes des Epinettes et des Châtillons
à partir de 18 h : apéritif
ensuite : Barbecue
Moment de solidarité et de soutien pour les familles menacées d’expulsion. Entrée gratuite, chacun apporte son pique-nique, sa nourriture, ses boissons.
Lieu : quartier des epinettes, sur le terrain derrière les immeubles (allée des perdrix, côté boulevard Gay Lussac (en sortant de Reims, la rue à droite au rond point de la place du souvenir (...)

lire la suite de l'article
lundi 23 juillet 2007
Gouter pour fêter la régularisation des Berisa
Au quartier des Epinettes
Mercredi 25 juillet 2007
à partir de 17 h 00

lire la suite de l'article
samedi 21 juillet 2007
Bonne nouvelle pour Bejramsa et Sabina
Les parents Bérisa vont obtenir une autorisation provisoire de séjour "étrangers malades" pour une durée de 6 mois, renouvelable.

lire la suite de l'article
mardi 17 juillet 2007
Faut-il gagner des médailles pour que la France vous accueille ?
Expulsion J-2 ? Tract distribué lors du meeting national d’athlétisme de Reims le 17 juillet 2007.

lire la suite de l'article
mardi 3 juillet 2007
Très Grande Vigilance pour Education Sans fronTières
Tract distribué à la gare de Reims mercredi 4 juillet matin

lire la suite de l'article
dimanche 1er juillet 2007
Manifestation à l’Hotel de Ville
Article de l’hebdo du vendredi du 29 juin 2007

lire la suite de l'article
mercredi 27 juin 2007
Expulsions : le maire écrit au préfet
Article de l’Union de Reims du 27 juin 2007

lire la suite de l'article
mercredi 27 juin 2007
Stand RESF à la fête du quartier Châtillons
RESF Reims tient un stand à la fête de quartier des Chatillons samedi 30 juin à partir de 14 heures.
Informations sur les familles, signatures de pétitions, discussions, ...

lire la suite de l'article
mercredi 27 juin 2007
Sondage pour qu’ils restent !!
Le nouveau site du journal L’Union est interactif. On peut faire des commentaires (s’ils sont validés) à un article...
Il y a aussi la question du jour (en fait de la semaine).
Celle de cette semaine est :
A Reims, deux enfants de la maternelle Cook et leurs parents, d’origine géorgienne, sont menacés d’explusion.
Vous soutenez la mobilisation de Réseau éducation sans frontières ?
Leur demande d’asile a été rejetée, ils doivent quitter le territoire national.
Il faut étudier chaque situation au cas par cas.
Vous pouvez donc voter (...)

lire la suite de l'article
mercredi 20 juin 2007
Urgence pour la famille de Louka et Kristina
Urgence pour une famille Yéside

lire la suite de l'article
lundi 18 juin 2007
La situation des Roms du Kosovo
L’histoire de la famille Berisa reflète les conditions de vie difficiles que connaissent de nombreux Roms au Kosovo

lire la suite de l'article
jeudi 7 juin 2007
Lilia Yernaux : « Merci à tous »
Article de l’Union de Reims du 6 juin 2007

lire la suite de l'article
mercredi 6 juin 2007
Roms du Kosovo : tranches de vie de sans papiers
Article paru dans l’Union de Reims du 6 juin 2007

lire la suite de l'article
lundi 4 juin 2007
La mobilisation se poursuit autour des Roms
Article paru dans l’Union de Reims du 1er juin 2007

lire la suite de l'article
mardi 29 mai 2007
Lettre ouverte de RESF Reims et RESF Châlons aux candidats aux législatives dans la Marne
Lettre ouverte de RESF Reims et RESF Châlons aux candidats aux législatives dans la Marne

lire la suite de l'article
samedi 26 mai 2007
Pique Nique dimanche 3 juin
LA MOBILISATION du quartier des Epinettes CONTINUE….
Depuis le 13 avril, le quartier se mobilise…
Après le succès du goûter solidaire du 16 mai, venez encore plus nombreux partager un pique nique le dimanche 3 juin à partir de midi, sur le terrain de foot (au rond point, au bout du Boulevard Gay Lussac).
Pour ce repas mis en commun, chacun apportera sa « spécialité » (salades composées, tartes salées, desserts, pâtisseries…et des boissons).
N’oubliez pas vos couverts.
Et, s’habiller en blanc.
Rappel :
Les enfants Bajramsa et Sabina sont scolarisées dans le groupe scolaire Paul BERT.
Cette famille a fui (...)

lire la suite de l'article
jeudi 24 mai 2007
Fin Mai 2007 : où en sommes nous ?
Depuis sa création en septembre 2006, RESF Reims a suivi 18 familles, dont 16 ont demandé un statut de réfugié, soit 46 enfants dont 43 scolarisés.
Au moins 17 lycées, collèges, écoles primaires et maternelles sont concernés.
La plupart des cas ont été signalés par les assistants sociaux, les enseignants, quelques-uns par des associations s’occupant de migrants.
4 familles, soit 12 enfants scolarisés, ont été régularisées ou ont obtenu le statut de réfugié,
3 familles, soit 8 enfants dont 7 scolarisés, ont leurs dossiers non définitivement réglés.
Pour une famille, le dossier de Madame est réglé (titre de (...)

lire la suite de l'article
vendredi 18 mai 2007
Reportage au JT de France 3 LCA
Pour voir le reportage sur le site de France 3, cliquer sur le lien et suivre ensuite Editions Locales -> 19/20 Champagne Info -> mercredi 16 mai
http://lorraine-champagne-ardenne.france3.fr/videojt/

lire la suite de l'article
jeudi 17 mai 2007
Faire un don
Faire un don à RESF Reims, c’est participer à l’action...

lire la suite de l'article
mercredi 16 mai 2007
Signer et faites signer la pétition en cours
Pour signer la pétition en ligne sur le site : c’est ici
Pour télécharger la pétition, l’imprimer, la signer et la faire signer autour de soi : c’est ici
Pour inviter des amis, collègues, familles, ... à signer la pétition, vous pouvez recopier/coller le petit texte ci dessous et l’envoyer par courrier électronique à votre carnet d’adresses :
"Les enfants Bejramsa et Sabina sont scolarisées dans le groupe scolaire Paul BERT à REIMS. Leur famille a fuit le KOSOVO après avoir subi des violences, vu leur maison brûlée, leur commerce saccagé et subi l’interdiction de scolarisation des enfants. (...)

lire la suite de l'article
lundi 14 mai 2007
Pétition pour Bejramsa et Sabina
Pétition à signer sur le site de RESF : Bejramsa et Sabina doivent pouvoir aller à l’école à Reims.

lire la suite de l'article
dimanche 13 mai 2007
Un goûter de solidarité pour la famille BERISA
Ce goûter aura lieu le mercredi 16 mai à partir de 15 h 30 COMPTE TENU DE LA METEO, LE GOUTER AURA LIEU A LA MAISON DE QUARTIER DES EPINETTES A QUELQUES METRES DU LIEU INITIALEMENT PREVU, pour mémoire sur le terrain de foot, près du "Parc de Witry", derrière l’ancienne école maternelle Pottelain, rue Pottelain, quartier des Epinettes (direction Rethel Charleville)

lire la suite de l'article
lundi 7 mai 2007
Régionalisation de l’admission au séjour des demandeurs d’asile dans la région Champagne-Ardenne
Arrêté du 19 avril 2007 portant expérimentation de la régionalisation de l’admission au séjour des demandeurs d’asile dans la région Champagne-Ardenne ; texte paru au JO du 3 mai 2007

lire la suite de l'article
vendredi 4 mai 2007
Les médias en parlent
France Bleu Champagne :
Ces enseignants et membres du Réseau Education Sans Frontières, ne comprennent pas le rejet le mois dernier, de la demande d’asile de 4 enfants et de leurs parents, victimes d’exactions dans leur pays, le Kosovo... ils ont voulu le faire savoir, en organisant hier matin, un rassemblement devant l’école Paul Bert... Où 2 des enfants sont scolarisés actuellement... Sur place, dans le quartier des Epinettes, le reportage de Guy Registe….
http://www.radiofrance.fr/chaines/france-bleu/ ?tag=champagne
Lien direct à vérifier
l’Union :
Même en France c’est dur d’être Rom (...)

lire la suite de l'article
mercredi 2 mai 2007
Nous prenons Bejramsa et Sabina sous notre protection
Appel à la vigilance des écoles Paul Bert de Reims

lire la suite de l'article
mercredi 2 mai 2007
Reims : Parents mobilisés pour une famille
Article de l’Union de Reims du 15 avril

lire la suite de l'article
mercredi 2 mai 2007
La famille Berisa a besoin de nous
FAMILLE BERISA (prononcer "béricha")
Famille Rom du Kosovo. Langue parlée : serbo croate.
Arrivée en juillet 2005 à Dijon, ou se trouve une communauté Rom importante.
Arrivés le 19/08/05 au CADA à Reims.
Maison détruite pendant la guerre. Toute la famille s’est enfuie et dispersée dans le pays.
Ils ne savent pas ce qu’est devenu le reste de la famille ni qui est encore vivant.
Les enfants sont scolarisés à l’école Paul Bert.

lire la suite de l'article
lundi 23 avril 2007
RESF Reims soutient un membre de RESF 13 : photo
Nous étions une vingtaine de membres de RESF Reims devant le palais de Justice de Reims le vendredi 20 avril pendant une heure pour dire que la soldarité ne doit pas devenir un délit.

lire la suite de l'article
vendredi 20 avril 2007
Tract rémois : la solidarité ne doit devenir un délit
Tract distribué le 20 avril 2007, devant le palais de Justice de Reims, en soutien à un militant de RESF 13

lire la suite de l'article
lundi 16 avril 2007
La solidarité ne doit pas devenir un délit

Pétition pour soutenir un membre de RESF 13

Rassemblement à Reims, Vendredi 20 avril à 13h30

devant le palais de justice, à côté du théâtre Signez la pétition



lire la suite de l'article
vendredi 6 avril 2007
A Charleville (Ardennes)
Une projection-débat sur le thème « LA FRANCE ET LES ETRANGERS HIER ET AUJOURD’HUI » aura lieu le MARDI 10 AVRIL 2007 A 19 HEURES A L’HOTEL DE VILLE DE MEZIERES

lire la suite de l'article
samedi 31 mars 2007
Expulsions : suivi des familles en voie d’être régularisées
Article paru dans l’Union du 31.03.2007

lire la suite de l'article
jeudi 22 mars 2007
Ils en parlent
Sites Internet renvoyant vers RESF Reims

lire la suite de l'article
mercredi 21 mars 2007
Revue de presse
RTL, VousNousIls, ... : ils parlent de RESF Reims. Revue de presse sélective sur Internet

lire la suite de l'article
mardi 20 mars 2007
Rencontres avec RESF dans la région
Vous informer, rencontrer des membres du Réseau Education Sans Frontières, ce sera possible à l’occasion d’une soirée de projection de courts métrages sur le thème de l’immigration, qui sera suivie d’un débat :
A Epernay, le jeudi 29 mars à 20 h 30, au Cinéma Le Palace,
A Saint-Dizier, le jeudi 2 avril à 20 h 30, au Ciné-Quai,
A Romilly-sur-Seine, le mercredi 4 avril à 20 h 30, au Cinéma Eden,
A Sézanne, le jeudi 5 avril à 20 h 30, au Cinéma Séz’Art,
A Nogent-Sur-Seine, le vendredi 6 avril à 20 h 30, au Cinéma Les Lumières.
RESF Reims a été sollicité pour animer un échange à l’issue de chaque (...)

lire la suite de l'article
lundi 19 mars 2007
Ils peuvent rester : Le bon sens l’a emporté !!
Nous avons appris aujourd’hui Lundi 19 mars que la situation de la famille Omarova était favorablement réglée.
RESF Reims salue cette décision : le bon sens l’a emporté.
RESF Reims remercie tout ceux qui, d’une façon ou d’une autre, se sont mobilisés.
Le rassemblement de Mardi 20 devant l’hotel de ville de Reims permettra de partager le soulagement de la famille et la joie de Mariyat : le prix qu’elle recevra prendra une dimension nouvelle et une valeur affective forte.
La situation scolaire et les preuves d’intégration ont sans doute favorisé une prise de conscience et une médiatisation qui ont (...)

lire la suite de l'article
dimanche 18 mars 2007
Reportage video sur Internet
C’est ici, sur le site de TF1

lire la suite de l'article
dimanche 18 mars 2007
Honorée à Paris mais menacée d’expulsion
Une jeune tchétchène de 16 ans, scolarisée en France où sa mère est menacée d’expulsion, a reçu hier le prix « appel à témoignage », remis par l’académicienne Jacqueline de Romilly et doit également recevoir un prix de la francophonie mardi à Reims.
Mariyat Omarova, élève de 4e à Reims, est venue à l’Académie française recevoir le cinquième prix du concours « Appel à témoignage », qui récompense un texte de collégiens sur « des actes de solidarité réalisés par d’autres jeunes qu’ils connaissent et qui les ont marqués ».
Mobilisation contre l’expulsion
Plusieurs associations dont le Réseau éducation sans frontières (RESF) se (...)

lire la suite de l'article
dimanche 18 mars 2007
Rassemblement devant l’Hotel de ville de Reims mardi 20 mars
Pour soutenir Mariyat, Mouminat, Mohamed et leurs parents
A l’occasion de la remise d’un prix de la Francophonie, organisé dans le cadre d’un concours
Rendez-vous Mardi 20 Mars 2007
à 10 h 40
Place de l’Hotel de Ville
REIMS

lire la suite de l'article
samedi 17 mars 2007
Mode d’emploi de la chaine téléphonique RESF Reims
Il peut être nécessaire, malheureusement, de se mobiliser de façon urgente. La rapidité de notre réaction, sa force peut permettre qu’une famille ne soit pas expulsée. De nombreux volontaires ont laissé leur numéro de téléphone (portable et/ou fixe, mais les 2 sont souhaitables). Ces numéros permettent de prévenir rapidement le maximum de membres du réseau RESF, qui eux-mêmes alertent aussitôt leur propre réseau (association, syndicat, parti, voisins, amis…) à condition que chacun n’interrompe pas la chaîne.
Mode d’emploi : lorsque quelqu’un(e) souhaite activer cette chaîne, il faut prévenir Camille (en (...)

lire la suite de l'article
vendredi 16 mars 2007
Mobilisation pour une famille menacée d’expulsion
Article paru dans l’Union de Reims le vendredi 16 mars 2007.

lire la suite de l'article
jeudi 15 mars 2007
Pétition
Pétition à signer sur le site de RESF : Mouminat, Mariyat, Mohamed doivent pouvoir continuer à étudier à Reims.

lire la suite de l'article
jeudi 15 mars 2007
Alerte au Lycée Europe, au collège Georges Braque et à la maternelle Gilberte Droit
Elle s’appelle Mouminat. Elle est en classe de Seconde Métiers du Secrétariat au Lycée Europe. Elle s’appelle Mariyat. Elle est en 4 ème au Collège George Braque. Elles sont tchétcènes et sont arrivés à Reims en 2002. Elles ont un petit frère né à Reims scolarisé à la maternelle Gilberte Droit. La mère vient de recevoir un refus de séjour accompagné d’une Obligation à Quitter le Territoire Français (si elle part, les enfants repartent aussi).

lire la suite de l'article
dimanche 11 mars 2007
Projection-débat : faites le savoir
Tract à diffuser sans modération

lire la suite de l'article
vendredi 9 mars 2007
Pétition nationale "Laissez les grandir ici !"
Signez et faites signez la pétition nationale

lire la suite de l'article
samedi 3 mars 2007
Projection Débat : Sans papiers ni crayon
Projection débat le vendredi 23 mars à la maison de quartier Orgeval espace Schweitzer

lire la suite de l'article
mardi 13 février 2007
Ce qui aurait pu arriver ...
Heureusement on n’a pas eu à s’en servir.
C’est une fausse alerte, mais c’était prêt au cas où ...

lire la suite de l'article
lundi 12 février 2007
Exemples de lettres envoyées par des équipes enseignantes
Lettres envoyées par l’équipe enseignante du collège Université
Voir aussi un autre exemple : Exemple 1

lire la suite de l'article
lundi 12 février 2007
Iulia et Anton resteront en France
Grace à notre mobilisation, Iulia et Anton et leur mère resteront en France.

lire la suite de l'article
jeudi 8 février 2007
Adresse lue lors du rassemblement devant le collège Université ce 8 février
Comme vous le savez, dans votre collège, 2 élèves, Iulia et Anton, copine et copain de certains d’entre vous étaient sous la menace d’être arrêtés et expulsés.

lire la suite de l'article
lundi 5 février 2007
Mettre en place une chaîne téléphonique
Mise en place et mode d’emploi d’une chaîne téléphonique

lire la suite de l'article
lundi 5 février 2007
La police se présente à l’école. Que faire ?
Une circulaire du 29 mai 1996 de l’Education nationale (n° 96-156 BO n°23 du 6 juin 1996) précise que c’est au proviseur, au principal ou au directeur d’école qu’il revient d’apprécier si des « personnes tierces au service » doivent être introduites à l’intérieur de l’établissement.
Seule obligation légale : laisser entrer les forces de police agissant sur commission rogatoire d’un juge d’instruction ou dans le cadre de flagrant délit (ex. crime ou délit venant de se commettre à l’intérieur de l’établissement ou de ses abords). Cela ne concerne donc pas les lycéens majeurs ou les enfants de parents sans papiers (...)

lire la suite de l'article
lundi 5 février 2007
Rassemblement pour Anton et Iulia
Rassemblement Jeudi 8 février 2007 à 17 h 30 Collège université Place des Loges Coquault REIMS (intersection rues Chanzy et Gambetta)

lire la suite de l'article
lundi 5 février 2007
Pétition de soutien à Anton et Iulia
Pétition à télécharger, à signer, puis à renvoyer directement à la FCPE ou via RESF Reims.

lire la suite de l'article
lundi 5 février 2007
Il y avait du monde à Oissel ...
La mobilisation était au rendez-vous ce samedi 3 février à Oissel près de Rouen devant le Centre de Rétention Administrative.
RESF Reims était au présent.

lire la suite de l'article
jeudi 25 janvier 2007
Retour sur la journée du 21/01 à la Cartonnerie
Quelques photos en bas de page et sur http://www.arteos.blogspot.com/
Retour sur la journée du 21 janvier à la Cartonnerie
Une journée très réussie : un public suffisamment nombreux pour occuper les espaces, une ambiance assez "familiale" très sympa pour l’après-midi (un point de vue partagé par le responsable de la cartonnerie présent).
Un moment de débat rassemblant plus de 200 personnes. En fait peu de questions et d’échanges mais un moment d’information réussi et bien complété par les affichages et la petite "expo" sur les centres de rétentions. Une très bonne intervention du "collectif marnais (...)

lire la suite de l'article
mardi 23 janvier 2007
Comment un élève sans papiers peut-il justifier de son identité lors d’un examen scolaire ?
Contrôle de l’identité des candidats aux examens
1- Le seul et unique but de cette opération est de vérifier que la personne qui vient passer l’examen est bien celle qui figure sur la convocation. Sa nationalité, sa situation administrative ne nous regardent en aucune manière.
2- Tout document comportant une photo (récente, en principe) et le nom du candidat ou de la candidate est donc suffisant : carte d’identité ou passeport, même périmés, mais aussi permis de conduire, carte de cantine, de bibliothèque, de transport en commun, d’UNSS ou autre association sportive, etc…
3- La circulaire ministérielle (...)

lire la suite de l'article
dimanche 21 janvier 2007
Echos de propos entendus lors de la soirée avec M. Benasayag
"La migration est une réalité anthropologique, une réalité humaine"
"La démocratie, c’est ce qui se passe entre deux élections"
"On est dans un mécanisme qui anesthésie les consciences."
"Il y a des mini coups d’état avant le coup d’état pour que les gens s’habituent."
" Ils veulent criminaliser la solidarité."
"On tire aux frontières."
"Un APRF c’est une condamnation à mort par expulsion."
"C’est important de se demander : « Qu’est-ce qu’on peut faire (...)

lire la suite de l'article
jeudi 18 janvier 2007
Que faire après une OQTF ?
Que faire après une OQTF ? Le point sur la réforme des décisions de retrait et refus de séjour assorties d’une obligation de quitter le territoire français

lire la suite de l'article
mercredi 17 janvier 2007
Manifestation pour la fermeture du centre de rétention de Oissel
Oissel est un centre de rétention (CRA) à vocation nationale : ce centre est utlisé notamment pour les familles de REIMS.
Une manifestation y est organisée le 3 Février pour exiger sa fermeture.
Les rémois/es, marnais/es, champenois/es qui voudraient faire le déplacement (près de Rouen) peuvent contacter le numéro de téléphone : 06 64 41 57 67 ou écrire à l’adresse de courrier électronique : jlassaux@club-internet.fr
FERMETURE DU CENTRE DE RETENTION !
Extrait du tract RESF 76 :
Rappelons que les CRA ont été créés en 1981. La France en compte actuellement 19. Celui de la région Grand Ouest s’est ouvert (...)

lire la suite de l'article
jeudi 11 janvier 2007
RESF Reims sur les ondes
Vous pourrez retrouver RESF Reims sur les ondes de Radio Primitive (92,4 MHz) :
mercredi 17 janvier dans le magazine d’infos à 7 h ou à 18 h pour la journée du 21 janvier
dans l’émission "Quartiers Plus" le vendredi 26 janvier à 19 h pour une présentation de RESF.

lire la suite de l'article
jeudi 4 janvier 2007
A propos de la journée festive de soutien
Le réseau Education sans Frontière de Reims organise une journée de soutien à la Cartonnerie de Reims.
Dans le hall, de 14h30 à 18h, entrée libre
Des moments de débat avec des membres de RESF :
information, à partir d’exemples concrets, de ce que vivent les familles menacées
échanges sur les modes de mobilisation possibles
organisation concrète, à Reims, d’actions rapides de mobilisation.
Et des interventions d’artistes :
des lectures par les compagnies Art-Terre et Questions d’Epoque et Eutectic, - le Brass Band dirigé par Manuel Haussy,
le groupe de percussions Irokoteck, dirigé par Christian (...)

lire la suite de l'article
samedi 30 décembre 2006
Ecoles, collèges et lycées rémois à aider
Vous voulez les aider ? Contactez nous. Vous connaissez d’autres situations ? Contactez nous.

lire la suite de l'article
vendredi 29 décembre 2006
Quelle est la réalité des migrations aujourd’hui ?
Les migrations aujourd’hui :
Lorsque prédominent les causes économiques, on ne constate pas de départs massifs de tous les pays pauvres. Un paysan malien ou mexicain préférera toujours tenter d’autres solutions de survie au plus près de chez lui. C’est en fonction des situations nouvelles, générées en particulier par la mondialisation des échanges et la fermeture des frontières, que se créeront de nouveaux courants migratoires.
Un exemple est à ce titre éloquent. Dès la décennie 1990, des cris d’alarmes sont lancés et des mobilisations organisées contre la destruction des pêches (...)

lire la suite de l'article
jeudi 28 décembre 2006
Quelle est la participation des étrangers à l’économie ?
Les étrangers, même lorsqu’ils sont sans papiers, consomment, produisent et contribuent à la croissance et à l’emploi, comme toutes les autres catégories sociales.
Si cette affirmation peut s’appliquer à l’ensemble des pays d’accueil de migrants, le cas contrasté et décrié de l’Espagne vient de faire l’objet d’un rapport-choc dont les constats et prévisions peuvent en surprendre plus d’un. Selon Miguel SEBASTIAN, chef du Bureau Economique mis en place à son arrivée par le président du Gouverne ment espagnol, Miguel ZAPATERO, l’arrivée massive de 3 millions d’étrangers depuis l’an 2000 en (...)

lire la suite de l'article
mercredi 27 décembre 2006
Quels sont les chiffres des migrations ?
L’ « Invasion » est un fantasme infondé. Actuellement, environ 3% de la population mondiale, soit près de 200 millions de personnes, se trouvent hors de leur pays de naissance. Il s’agit dans leur immense majorité de migrations « Sud / Sud ». 55% des personnes en situation d’immigration ont quitté un pays pauvre pour un autre pays du « Sud » un peu moins pauvre. C’est ainsi que l’on compte 30% d’étrangers en Côte d’Ivoire, 3 millions de réfugiés en Iran, 2 millions au Pakistan...
Le concept d’invasion / appel d’air repose sur la fausse analyse selon laquelle la misère économique serait la (...)

lire la suite de l'article
mardi 26 décembre 2006
Pourquoi des sans-papiers ?
Les Sans Papiers ne sont pas ici par hasard mais parce que les politiques de la France et des autres pays d’accueil les « fabriquent ».
En France, quelques 28 modifications de l’ordonnance du 2 novembre 1945 sont venues restreindre une libre circulation avantageuse pour la France. Sous prétexte de « fermeture des frontières », par l’imposition de visas et la restriction croissante de leur délivrance, ces lois ont mis fin aux anciens mouvements « pendulaires » de migrants évoluant librement entre la France et un certain nombre de pays d’origine, qui jamais ne furent vécus comme une « invasion ». (...)

lire la suite de l'article
mercredi 22 novembre 2006
Témoignage de Naomie et Christian
Vous trouverez ci dessous le témoignage écrit par Naomie et Christian le 30 octobre 2006.

lire la suite de l'article
samedi 18 novembre 2006
Appel : Rassemblement devant la préfecture de Châlons le 22 novembre 2006 à 17 heures
Article du 16/11 mis à jour le 18/11 = infos rémoises

lire la suite de l'article
vendredi 17 novembre 2006
Peut-on m’expliquer tous les sigles ?
APRF - CRA - CRE - ITF - OFPRA - ZA et bien d’autres :
pour s’y retrouver, un lexique avec toutes les explications est disponible sur le site national RESF.
Suivez ce lien qui vous aidera : http://www.educationsansfrontieres.org/article.php3 ?id_article=1612

lire la suite de l'article
jeudi 16 novembre 2006
RESF intervient auprès du maire de Reims
Monsieur le Maire,
Voici un dossier dont nous sommes prêts à venir discuter, que nous vous laissons afin que vous interveniez, si vous le décidez, auprès de la préfecture afin qu’immédiatement la famille soit réunie dans son appartement et vive sans crainte d’être arrêtée pour une reconduite à la frontière, et qu’ensuite elle obtienne sa régularisation.
Ce dossier comporte des éléments exemplaires. Certes, la famille n’entre pas dans le cadre de l’application stricte de la circulaire dite Sarkosy, mais elle s’inscrit tout à fait dans son esprit, par la qualité et la rapidité de son intégration à tous les (...)

lire la suite de l'article
jeudi 16 novembre 2006
Tranche de vie d’une sans-papiers
Article de "L’hebdo du vendredi" reproduit avec l’autorisation du journal et de l’auteur

lire la suite de l'article
jeudi 16 novembre 2006
La partie visible de l’iceberg des sans-papiers à Reims
article de "L’hebdo du vendredi" reproduit avec l’autorisation du journal et de l’auteur

lire la suite de l'article
mercredi 15 novembre 2006
Séphora, Ephraïm, Christian et Naomi ont le droit d’aller à l’école
Tract distribué le jour de la rentrée scolaire (6 novembre) devant l’école Galliéni de Reims

lire la suite de l'article
mercredi 15 novembre 2006
Ce que nous pouvons faire pour aider Séphora, Ephraim, Christian et Naomi
Ce que nous pouvons faire, chacun d’entre nous, selon nos possibilités :
Protéger les enfants d’une éventuelle arrestation
Les accompagner à l’école, au collège, dans leurs activités (foot, stade, maison de quartier…) les entourer d’adultes si possible dans leurs trajets…
Signer la pétition des habitants du quartier ou la pétition RESF Reims
Ecrire au préfet
Montrer notre soutien par des initiatives diverses : tee-shirt, banderoles
Participer aux rassemblements qui seront organisés
Aider matériellement la famille et les enfants
Aider financièrement le réseau RESF (pour payer (...)

lire la suite de l'article
mercredi 15 novembre 2006
RESF Reims ré-interpelle le préfet sur la situation de la famille Tshibwabwa
Monsieur le Préfet de la Marne
Suite à l’arrestation inhumaine et violente qu’ils ont vécue le 24 octobre dernier, les enfants de Mme TSHIBWABWA et de M MUDIANGANI n’ont pas d’autre solution, pour poursuivre leur scolarité, que d’être hébergés chez des familles voisines et amies, séparés les uns des autres. Ils sont, bien sûr, loin de leurs parents qui sont contraints de vivre cachés. Madame TSHIBWABWA accouchera très bientôt. Cette situation familiale n’est pas acceptable et ne doit pas perdurer. Elle ne peut se résoudre que par la régularisation de tous les membres de la famille. Nous demandons (...)

lire la suite de l'article
mercredi 15 novembre 2006
Pétition en faveur de la famille Tshibwabwa
Pas une chaise vide dans les écoles pour les déboutés de la circulaire du 13 juin 2006

lire la suite de l'article
mercredi 15 novembre 2006
RESF Reims écrit au préfet de la Marne pour protester contre l’arrestation de la famille Tshibwabwa
Monsieur le Préfet
Par la présente, nous tenons à protester avec la plus grande vigueur sur la façon dont s’est produite ce matin, 24 octobre 2006, l’interpellation de la famille Mudiangani/Tshibwabwa pour les conduire en rétention administrative à Rouen.
La police est arrivée à leur domicile vers 5h30. Un des enfants qui était déjà levé pour faire ses devoirs est allé ouvrir lorsqu’on a sonné. La police est alors entrée. Lorsque M. Mudiangani a voulu appeler son avocat, la police lui a arraché le téléphone des mains. Puis ils l’ont descendu, menotté, et avec quelques coups et insultes, poussé jusqu’à (...)

lire la suite de l'article
mercredi 15 novembre 2006
Pétition en faveur de la famille Simao
La famille SIMAO doit rester en France !…

lire la suite de l'article
mercredi 15 novembre 2006
Première pétition
Pas une chaise vide dans les écoles pour les déboutés de la circulaire du 13 juin 2006

lire la suite de l'article
mercredi 15 novembre 2006
Les mineurs sont-ils expulsables ?
Les enfants mineurs ne sont pas en situation irrégulière (une carte de séjour n’est exigible qu’à partir de 18 ans) et ne peuvent être reconduits à la frontière, sauf si les parents « donnent » leur accord.

lire la suite de l'article
mercredi 15 novembre 2006
Comment bénéficier d’un regroupement familial ?
Pour bénéficier d’un regroupement familial, il faut répondre à des conditions très précises (dont les revenus de la personne qui a déjà un titre de séjour qui doivent être au moins égal au SMIC et des conditions très draconiennes de logement…). Un regroupement familial ne peut pas être partiel.

lire la suite de l'article
mercredi 15 novembre 2006
Que se passe-t-il si le préfet décide d’une reconduite à la frontière ?
La préfecture a un an pour mettre à exécution la reconduite dans le cadre d’un arrêté préfectoral de reconduite à la frontière (APRF). Si elle décide de mettre à exécution, la ou les personnes sont placés en rétention. Le juge des libertés et de la détention doit se prononcer au bout de 2 jours si la rétention est maintenue ou non, puis 15 jours plus tard. Si au bout de 32 jours de rétention, la reconduite n’est pas effective, la ou les personnes sont immédiatement remises en (...)

lire la suite de l'article
mercredi 15 novembre 2006
Les premières situations (septembre 2006)
Actuellement, RESF suit plusieurs familles, signalées soit par les enseignants ou les assistants sociaux d’établissements scolaires, soit par des associations, soit par des avocats.
La famille Simao, originaire d’Angola, avec ses 5 enfants scolarisés, déboutée de la circulaire. Les parents et la plus âgée des enfants ont reçu début novembre un titre de séjour leur permettant de travailler.
La famille Tshibwabwa/Mudianga, avec 4 enfants scolarisés au Collège Colbert et à la maternelle Galièni, originaires du Congo (RDC), déboutée de la circulaire, sont actuellement frappés d’un arrêté de reconduite à (...)

lire la suite de l'article
mercredi 15 novembre 2006
Mentions légales
Site Internet du Réseau Éducation Sans Frontière de la Marne.
Toute demande de modification ou de rectification peut être adressée à resf.reims@free.fr

lire la suite de l'article
jeudi 9 février 2006
Réagir, s’organiser dans un établissement scolaire
Vous avez connaissance :
d’un élève mineur dont les parents sont demandeurs d’asile ou sans papiers,
d’un jeune majeur dans la même situation,
Quelle aide pouvez-vous lui apporter ?
Dans un premier temps :
Définir des adultes référents à qui il pourra se confier et qui pourront l’informer de ses droits.
Définir l’action à mener qui peut être mise en place avec l’aide de RESF : dialogue avec la Préfecture, pétitions, mobilisation, action juridique éventuelle ...
Éviter une interpellation dans l’établissement
Puis :
Définir la mobilisation, de l’accompagnement à la Préfecture en passant par la (...)

lire la suite de l'article